Katmoudou le retour!

Hé oui me voilà de nouveau dans la capitale népalaise. Une chose de sûre, le bruit des klaxons, la pollution et la poussière ne m'avaient pas manqué! Il y a beaucoup de sites à voir ici, dans la ville même ou dans ses alentours. Seulement je ne me sens pas bien ici, ça grouille de monde et les commerçants ont tendance à te harceler pour que tu leur achètes quelque chose, je m'aime pas Katmandou. Je décide donc de ne rester que deux jours, j'irai à Chitwan après, tant pis pour les allers-retours. D'ici-là j'irai visiter les quelques lieux qui m'intéressent et mettrai mon blog à jour (humhum à ce jour il y a encore du boulot... j'ai plus ou moins 15jours de retard!).

Swayambhunath ou le monkey temple!

Ce matin je prends une fois de plus mon temps... Ben oui les gars je suis en vacances longue durée donc rien ne presse!! Je profite donc d'avoir récupéré mon ordinateur pour faire du tri dans les photos et commencer à écrire mes articles. Internet est très lent, impossible de charger des photos sur le blog, je m'arrache les cheveux de la tête et abandonne tout! Direction le monkey temple!

C'est un petit temple en haut d'une colline (pour changer!) mais cette fois-ci il s'agit d'une petite colline! Pour accéder au stupa, il faut monter un long escalier de pierre irrégulier où les singes commencent déjà leur show! Héhé on ne le surnomme pas le monkey temple pour rien! Ici c'est le terrain de jeu des macaques! Cependant je ne trouve pas les singes très sympathiques, aucun ne veut faire un selfie avec moi!! Une fois toutes ces marches gravies, j'arrive face à cet immence stupa dont les yeux, au sommet, semblent me toiser. La vue d'ici est impressionante, on peut y voir toute l'étendue de la capitale. L'atmosphère est particulière, on y ressent davantage de spiritualité, de religion, les fidèles et quelques touristes marchent autour du temple en faisant tourner les moulins de prière, les singes volent la nourriture donnée au bouddha, les vendeurs tentent d'attirer les touristes dans leur échope, et les pigeons se font un malin plaisir de nous frôler la tête.

Je me sens bien ici, je reste un petit temps là, à contempler la vue et les gens. Puis je décide d'aller explorer les environs, il y a beaucoup de petits temples et monastères juste à côté. J'assiste même à un match de foot entre des écoliers et des petits moines bouddhistes, génial!

Bref je suis restée un long long moment au monkey temple et cela m'a pris une grosse partie de ma journée. Le reste du temps j'en ai profité pour marcher dans des rues moins touristiques de Katmandou et faire du lèche vitrine dans thamel avant de retourner à la guest house pour une soirée tranquillou.

Dsc 0886 jpgblog
Img 2133 jpgblog

Patan

Aujourd'hui c'est direction Patan, ancienne cité indépendante qui aujourd'hui se fond dans la balieue de Katmandou. Initialement je pensais louer un scooter pour la journée pour pouvoir visiter un maximum, seulement le gars de la guesthouse semblait surpris voire inquiet que je tente de rouler dans Katmandou et a réussi à m'en dissuader. Je décide alors de partir à pieds, 2h de marche pour arriver à Patan. En chemin je constate qu'il n'y a pas beaucoup de circulation, ben oui nous sommes samedi et le samedi c'est jour de repos! Du coup je râle à fond de ne pas m'être écoutée et de ne pas avoir pris un scoot, surtout que bon tout le monde sait que je suis une vraie pilote!!

Le chemin est long et vraiment pas touristique, les gens me regardent comme un ovni et semblent se demander ce que je fous là.. Je me le demande aussi! La balade reste toutefois agréable, et j'aime bien voir comment sont les habitations, comment vivent les personnes. Je longe un long moment la rivière de la Bagmati, une des plus polluées au monde, ce qui est dommage car c'est une eau sacrée! Je passe par un petit parc où se tourne justement un petit clip musical, que je soupçonne patriotique au vue des drapeaux népalais inclus dans le clip!! D'ailleurs savez-vous que le drapeau népalais est le seul drapeau à ne pas être rectangulaire et à être plus long que large? 

Après cette petite pause rigolote je repars vers ma cité.. Et là hourra un temple! C'est bon je ne suis pas perdue! Je décide d'aller le visiter et là je constate que ça grouille de monde!! Il s'y déroule en réalité une cérémonie très importante, qui ne se fait qu'une fois par an, le mariage de petites filles avec un fruit! Non non je n'ai pas fumé la moquette, c'est bien cela, des petites filles vont se marier avec un fruit. La scène est magnifique, les petites filles et leur maman sont toutes vêtues de rouge et d'or, maquillées et coiffées. Il s’agit en fait d’un rituel de fertilité symbolisé par une alliance entre les fillettes de la communauté newar et le fruit du Beli (une variété de pomme) vers l’âge de 6 ans. Symbole du dieu Vishnu, ce fruit à coque dure ne pourrit pas et peut donc accompagner une jeune fille au cours de sa vie. La famille et les amis accompagnent et se rendent au temple où plusieurs rituels ont lieu, avec des fleurs et du riz notamment, sur un fond de percussions. Cet événement assure à la femme Newari de ne jamais se retrouver seule si son futur époux venait à disparaitre. Elle est en effet aussi mariée à Vishnu et au Soleil, deux symboles éternels de la culture Newar et Hindou. (Petite explication empruntée à internet car j'avais un peu du mal à l'expliquer clairement..) Seul hic à cette affaire, c'est que du coup les fillettes ont du mal à trouver un mari car elles sont déjà mariées! C'était génial d'assister à cette petite fête mais je n'ai pas osé rester trop longtemps, j'avais le sentiment d'intrusion qui me dérangeait un peu..

Je continue donc mon chemin et arrive enfin au Durbar Square de Patan, qui signifie la place royale. C'est sublime, il y a des monuments partout où vous tournez la tête, et malgré quelques dégats les temples semblent avoir résisté au choc. Je passe toute mon aprés-midi à flâner en ces lieux. Je désire visiter le musée dont on m'a dit le plus grand bien, il parait qu'il explique super bien le bouddhisme seulement manque de peau, coupure d'électricité au début de ma visite, ça devient toute suite plus compliqué pour lire les bazars, j'abandonne à mon grand désarroi.

Pour le retour je prends un taxi, je n'ai plus le courage de marcher!

Dsc 0990 copie 3 jpgblog

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×